Aller au contenu principal

Actus des réserves

Dernière mise à jour :

Novembre 2021 : Clôture au Bois de la Drève

Dernières nouvelles de la réserve naturelle du Bois de la drève à Pailhe : une clôture a été fraichement installée.

Entrée en scène des biquettes de la chèvrerie de Borlon en juillet prochain !

Une nouvelle réserve en Condroz : Fonds de Tillesse à Tinlot

Nous avons le plaisir de vous annoncer, si vous ne le saviez pas encore, que la zone humide d’Abée-Tinlot, dont je vous parlais précédemment, a pu être acquise par Natagora, grâce au soutien de la Fondation Roi Baudouin, du fonds des volontaires de Natagora et du cofinancement du SPW. L'ensemble fait environ 3,6 hectares.

Grâce aux contacts d’un de nos membres inlassablement actif dans la recherche de nouveaux projets,  nous avons eu l’occasion d’acheter une zone humide d’environ 3 ha, avec un petit ruisseau, au milieu du Condroz, dans une commune pauvre en site protégé.

Ce terrain est bien connu des ornithologues locaux qui y ont déjà fait de belles observations, en succédant aux chasseurs de sarcelles !  Le projet est d’y agrandir le petit plan d’eau jusqu’à environ 1 ha et de conserver le reste en zone humide, deux  milieux favorables aux haltes migratoires d’espèces intéressantes.

Voir à l'onglet des Réserves.

 

Découverte du Bois de la Drève, une nouvelle réserve ? OUI ! Depuis le 22 mai 2021.

Voir au chapitre des réserves.

Ce samedi 27 juin 2020, les membres de la régionale condrusienne de Natagora ont eu la surprise de découvrir une toute nouvelle réserve, fraîchement sortie de terre.
Le Bois de la Drève, situé entre le village de Pailhe et le château de Modave, est un site particulièrement riche, principalement d’un point de vue botanique. Il dissimule en son sein une carrière désaffectée où on exploitait le petit granit (roche calcaire) jusqu’en 2018.
Le chêne et le frêne sont les essences dominantes de la forêt, tandis que les épicéas et mélèzes se mêlent aux feuillus. Quelques mares, menacées par les passages récurrents des suidés, abritent tritons et grenouilles.
La flore en bordure du cratère est particulièrement intéressante : certaines fleurs assez rares s’y développent en toute discrétion. Pas moins de quatre espèces d’orchidées y ont été observées ce samedi par les naturalistes ébahis.
Inutile de rappeler que toutes les orchidées indigènes sont intégralement protégées dans notre pays (loi du 12 juillet 1973 sur la conservation de la nature).
Il ne faudra pas manquer la première visite ouverte au public, car la réserve du Bois de la Drève vaut le détour… La b-a-s-e ne manquera pas de vous en informer.

Octobre 2019 : Actus des réserves

-    Aux Adrets de Romont : 
La surface débroussaillée fin d’hiver 2018 devra nécessairement être clôturée si on envisage de l’étendre davantage. 
Des discussions ont lieu avec le collège communal de Modave pour conclure le bail emphytéotique pour la parcelle communale surplombant la rue Ravine. 
Ces terrains nécessiteront un entretien par pâturage de chèvres ou de moutons rustiques. Une collaboration sera donc recherchée avec un éleveur local (le plus local possible en tout cas).
Deux (trois ?) panneaux didactiques seront placés en bordure de la réserve.
Une haie double rang de près de 500 mètres sera plantée en bordure de la réserve cet automne.
-    A Rognac :
Plusieurs travaux d’ampleur ont eu lieu récemment : coupe des épicéas et gros peupliers, andainage des rémanents, pose d’une clôture à moutons dans la friche. En janvier, une haie de 200 m a été plantée en bordure est de la réserve, le long de la récente coupe d’épicéas.
Un premier passage d’une douzaine de moutons de race blackface a eu lieu cet été. Un second passage est programmé cet automne.
Une réflexion avec l’ancien comité de gestion de Rognac sur le nombre des gestions annuelles (actuellement élevé mais avec peu de participants) devra être menée. En collaboration avec la Régionale Condroz mosan, nous proposons de promouvoir 2 activités de gestion annuelles. 
Un peu de matériel de gestion est stocké dans le garage à Rognac. Un inventaire de ce matériel devra être fait prochainement.
-    A Roncine
A Roncine aussi, des travaux de coupes de peupliers et d’épicéas ont eu lieu (13 gros peupliers en décembre 2018, 200m3 d’épicéas en août 2019. Ces travaux se sont déroulés dans de bonnes conditions. Les branches de peupliers ont été ramassées lors du chantier de gestion en janvier 2019. Les rémanents de l’exploitation des épicéas seront laissés au sol, seuls les chemins ont été dégagés. 
Le nichoir à chouette hulotte, tombé après l’exploitation des épicéas, a été réparé et replacé. Des traces d’occupation récentes étaient présentes (plumes, coquilles, pelotes, mousse fraiche).
Une gestion estivale de ramassage du foin (mi-août) et une gestion hivernale (entretien des lisières - 19 janvier 2020) continueront à être programmées annuellement. 
Une réflexion sur la gestion de la partie est de la friche devrait être menée au vu de l’importante dynamique végétale de cette partie de la réserve. Par ailleurs, un curage partiel de certaines mares fortement colonisées par la végétation est à envisager.
Une éventuelle extension, est envisagée pour le roncier à l’ouest de la réserve.
La pose de nichoirs pour détecter la présence de muscardins pourrait être réalisée.
Idéalement, deux panneaux didactiques devraient être placés de part et d’autre du site.
-    A La Falie
Les résultats des grands travaux de restauration (dessouchage d’une pessière) menés sur cette ancienne petite carrière sont prometteurs. Les semis réalisés ce printemps dans le cadre de la fête de la Nature de Nandrin ont bien levés et l’inventaire botanique de ce mois de juillet montre une grande diversité d’espèces, y compris quelques surprises (Lithospermum officinale bien présent, 1 pied de Carduus nutans, Kickxia elatine, et pas mal d’Astragalus glycyphyllos). 
Le collège communal semble intéressé à faire pâturer la parcelle communale surplombant la réserve par des moutons. Une rencontre sera organisée prochainement et la clôture sera posée pour le printemps 2020.
Un panneau didactique sera placé.

Les 10 et 17 février 2019 : Visites de réserves

Ces visites  font partie du projet de création d’une commission des réserves situées sur le territoire de la Régionale, initié par Frédéric Degrave. L’objectif est d’intéresser les participants à la gestion des réserves et de leur donner envie de s’engager activement dans cette gestion. Les tâches sont multiples allant du débroussaillage à la gestion administrative.
 
Le 10/2 à Modave aux coteaux de la Bonne.
 
Le 17/2 à Roncine, dès 10 heures, Frédéric a montré aux 8 personnes présentes les derniers travaux accomplis pour éclaircir les mares. Le résultat obtenu a ravi les visiteurs.  Il nous a aussi parlé d’un projet d’extension de la Réserve : un terrain appartenant à La Fabrique d’Eglise et un autre à un propriétaire privé.
 
De plus, une caméra a été installée pour filmer les « visiteurs » …. Fred nous fera parvenir le petit film obtenu.
 
A cette occasion, il nous a également mis au courant d’un arrachage sauvage de 1.5 kil de haies à Outrelouxhe pour lequel Natagora ainsi que la commune de Modave sont  intervenus. Articles dans la presse et conférence de presse ce 22 février.
 
Ne manquez pas de consulter Obervations.be afin de voir les différents oiseaux qui fréquentent cette réserve.

Présents pour Condroz Mosan : Viviane Thelen, SolangeVerdin,  Rémi Neale, Albert Baillen et Michel Collard.

Novembre 2018 : Actus des réserves

A Rognac, les épicéas (et de gros peupliers) bordant la friche (partie supérieure de la réserve) sont en train d'être coupés. L'objectif est de permettre le développement d'une lisière feuillue et de limiter les risques de chutes d'arbres sur les propriétés voisines. Les travaux devraient se terminer dans les deux prochaines semaines.

A Roncine, là aussi, une coupe d'épicéas va être réalisée. Cette vente de bois devrait aider au rachat de l'ensemble du site et générera un milieu ouvert intra-forestier d'environ un hectare.

La Falie est une ancienne petite carrière de pierre calcaire. Elle était entièrement occupée par des épicéas scolytés. Ceux-ci viennent d'être coupés et de gros travaux de restauration viseront à extirper les souches et ainsi mettre l'affleurement rocheux à nu, pour permettre à la végétation des versants calcaires de se re-développer.

Octobre 2018 : Actus des réserves

Aux Coteaux de la Bonne, un bail emphytéotique a été signé pour constituer une nouvelle réserve d’une superficie d’environ 10 Ha comprenant des éperons rocheux et des prairies. Des travaux sont à prévoir, notamment la plantation de haies (500m).

Le 3 Juin 2018 : Inauguration de Roncine

Le 3 juin 2018, Natagora avait invité tous les donateurs du projet Roncine à une visite « découverte » de la nouvelle réserve. Ce sont près d’une centaine de personnes qui ont ralliés Fraineux dès 10 heures du matin.


Bien avant, les volontaires de Natagora avaient préparés cette visite : organisation de la matinée, fournitures, installation de tables et bancs, préparation des apéritifs de bienvenue et des petits en-cas les accompagnant.

Nos invités, divisés en 4 groupes guidés par Solange, Viviane, Dominique, Sébastien et Fred, ont ensuite pu passer deux bonnes heures dans la réserve sous le soleil, suivant la bonne tradition établie cette année.
Chacun a ainsi pu découvrir la riche biodiversité de la réserve.
Un des objectifs de protection du site est la population importante de couleuvres à collier : la mascotte ! Nous avons parlé des besoins de ce reptile : pas de pâturage, végétation herbacée haute, structures pour thermorégulation, abondance de proies type grenouilles, présence de ronciers, de tas de bois et de foin. 

Nous avons aussi pu admirer les libellules autour des mares, ainsi que la végétation luxuriante dont des espèces rares (par exemple : les  joncs des chaisiers).

La partie boisée (conifères et feuillus) nous a charmé par son ambiance forestière et la présence d’oiseaux typiques de ce milieu.
Nous avons insisté sur l’intérêt du bois mort, sur pied ou à terre, pour les décomposeurs, source de nourriture pour une foule de prédateurs tout en montrant la diversité des essences forestières (frênes, érables, merisiers, bouleaux, chênes pédonculés, épicéas, mélèzes, noisetiers, peupliers ….).

Plusieurs participants se sont dits prêts à participer à un nouvel appel à dons pour acquérir quelques hectares supplémentaires… Affaire à suivre.
10 personnes sont intéressées à recevoir notre newsletter et à participer aux  activités de notre Régionale.

Au retour, le petit apéritif champêtre attendait les participants. Il fut hautement apprécié par tous.
Les interventions des visiteurs sur les réseaux sociaux nous laissent penser que chacun est ensuite rentré content à la maison.
Présents pour Natagora et la Régionale Condroz Mosan : Viviane Thelen , Solange Verdin, Marie-Charlotte Alvarez, Marie-Luce Preys, Remi Neale, Albert Baillien, Fred Degrave, Dominique Peeters, Baudouin Oldenhove, Sébastien Pirotte et Philippe Bertrand.

Le 14 Mars 2018 : Rachat de la réserve de Roncine: ON Y EST! C'EST FAIT!

Un tout grand merci aux 526 généreux donateurs!
Une visite guidée est prévue pour eux. Ils seront prévenus par un courrier personnalisé avec les détails de l'organisation. L'inauguration aura lieu le dimanche 3 juin 2018. Nous vous attendons à 10h00 au dessus de la Tige des Fossettes à Fraineux (4550 Nandrin).

Vous désirez obtenir plus de renseignements sur la réserve ou apporter votre soutien à l'entretien de cette réserve en faisant un don? Alors, consultez notre plaquette et notez nos coordonnées et la communication dans le formulaire de fin.

Partager sur :Email

Soutenez Natagora

Vous aimez la nature ? Aidez-la !

Participez avec Natagora à la préservation de l’environnement en Wallonie et à Bruxelles. Apportez votre voix à la nature en devenant membre de Natagora et soutenez activement nos actions en rejoignant notre groupe de volontaires.
 

JE DEVIENS MEMBREJE VOUS REJOINS

Faire un don

Vos dons rendent possibles toutes les actions de notre groupe de volontaires en faveur de la biodiversité. Déductibilité fiscale à partir de 40 € de dons par an.

JE FAIS UN DON