Archives des activités de 2012

Pétition « abeilles et enfants vs. nouvelle route N684» : demi-victoire - 8 Août 2012

Vous êtes 28.925 à avoir signé la pétition « abeille et enfants vs. nouvelle route ». Demi-victoire. La route sera construite, mais des mesures de protection concrètes seront prises pour assurer la survie et le développement des espèces les plus remarquables du site. 

Plus d'infos...

 

Une première victoire de notre pétition “N684” ! 

La commune de Modave inscrit les éléments de mobilité douce et les espèces remarquables dans les conditions au projet. Nous avons aussi l’assurance que le Département de la Nature et des Forêts sera consulté à propos de ces espèces.

Mais rien n’est acquis : ces requêtes pourraient être ignorées... 

Maintenons la pression !

Pour une autre politique agricole:  www.natagora.be/petition

To top

Présentation des hirondelles, le samedi 23 juin 2012

Présentation des hirondelles, des nichoirs et de l'opération devine combien d'hirondelles sont nos voisines...


RDV à 10h à la Ferme d'Argenteau de Lizin, N°2 à 4590 Ouffet 


Nous parlerons également des actions menées par les agriculteurs de la ferme (bio) pour les hirondelles mais aussi dans le cadre de leur coopérative BIOLE.

Tout ceci sera suivi (pour ceux qui le souhaite) d'un dîner pain-fromage de la ferme (payant). Possibilité d'acheter des produits laitiers bio.


P.S. RDV à 9h30 à la ferme d'Argenteau à Lizin pour ceux qui veulent nous donner un coup de main.

Renseignement et inscription ici

To top

Pétition « abeilles et enfants vs. nouvelle route N684» 15/6/2012

Mélecta luctuosa

Une espèce d'abeille disparue, redécouverte... et déjà condamnée ?

Le 9 mai dernier, une espèce d'abeille qui n'avait plus été observée en Belgique depuis 1971 a été redécouverte à Tihange.

Il s’agit d’une abeille coucou probablement relativement répandue au début du 20e siècle mais qui a fortement régressé dans nos régions au point d'être considérée comme éteinte dans les îles Britanniques, en danger critique d'extinction aux Pays-Bas, rare et menacée en Allemagne...

Une bonne nouvelle donc !

Et bien, non, pas du tout ! Le site où Melecta luctuosa, c'est son nom scientifique, a été observée constitue un véritable piège pour elle ainsi que pour d'autres espèces d'insectes rares observés récemment sur le même site.

En tout près de 40 espèces de papillons de jour et pas moins de 7 espèces d’insectes strictement protégés en Wallonie et dont on ne peut porter atteinte à l’habitat, fréquentent les lieux.

Le piège, c'est une route, la future liaison Tihange-Tinlot (N684) qui doit être terminée prochainement. Cette route, dont on peine à comprendre l’utilité réelle en une période de mutation de nos modes de mobilité, est prévue pour un trafic de transit de 10.000 équivalent-véhicules par jour ! On imagine sans peine le résultat lors du passage des très nombreux camions qui la fréquenteront.

Lors de  l'enquête publique en septembre 2011, Natagora s’est opposé au projet en insistant sur la richesse biologique du site fortement sous estimée par les études d’incidence. Des espèces protégées présentes sur le site avaient été explicitement mentionnée (Le Grand collier argenté (Boloria euphrosyne) par exemple). Cette découverte prouve à nouveau que c’est le cas. 

De nombreux riverains ont également émis des réticences pour des raisons de sécurité, notamment en raison de l’obligation de traverser ce futur grand axe pour les enfants lorsqu’ils se rendent à l’école ou veulent aller chez un copain.  L’aménagement de passerelles traversant la future route a ainsi été demandé afin de permettre une mobilité douce sans risque.

De ces requêtes, aucune n'a été prise en compte ! 

Photos et informations complémentaires sur Melecta luctuosa et les observations de Tihange.

Appuyez notre opposition à ce projet en signant la pétition

Découvrez notre compte-rendu dans l'onglet "Nos Activités".

A la recherche du Grand Collier Argenté, le jeudi 17 mai 2012 (Ascension)

Un papillon ou une route ?

Balade à la découverte des papillons et sensibilisation à la problématique de la fragmentation des habitats.


RV à 14h tout au bout de la rue de la Neuville, Neuville-sous-Huy (Tihange). C'est un cul de sac et il y a un parking. Fin prévue à 17h.

Voir sur la carte

Contact : Jean-Sébastien Rousseau-Piot au 0484/43 49 00 ou par mail


Gratuit. Un don à notre régionale est bienvenu. Inscription obligatoire. Prévoir des chaussures adaptées à la marche. Jumelles si possible.

Pour plus d'informations sur le Grand collier argenté, visitez notre page d'AVIS DE RECHERCHE

To top

Natagora Condroz Mosan

BNVS - Ostbelgien BNVS - Ostbelgien Natagora - Ardenne orientale Natagora - Ardenne centrale Natagora - Brabant wallon Natagora - Bruxelles Natagora - Centre-Ouest Hainaut Natagora - Entre Sambre et terrils Natagora - Entre-Meuse-et-Lesse Natagora - Entre-Sambre-et-Meuse Natagora - Famenne Natagora - Haute Sambre Natagora - Hesbaye médiane Natagora - Hesbaye Ouest Natagora - Lesse et Houille Natagora - Liège et Basse-Meuse Natagora - Lorraine Natagora - Ourthe-Amblève Natagora - Pays de Herve Natagora - Semois ardennaise Natagora - Marquisat de Franchimont Natagora - Haute Senne Natagora - Vesdre et Ourthe Natagora - Condroz Mosan Natagora - Coeur de Wallonie Natagora - Dendre-Collines
Natagora Lorraine BNVS - Ostbelgien Natagora Ardenne orientale Natagora Lesse et Houille Natagora Hesbaye mediane Natagora Hesbaye Ouest Natagora Entre Sambre et terrils Natagora Brabant wallon Natagora Bruxelles Natagora Seneffe - Braine-le-Compte Centre-Ouest Hainaut Natagora Haute Sambre Natagora Entre-Sambre-et-Meuse Natagora Vesdre & Ourthe BNVS - Ostbelgien Natagora Pays de Herve Natagora Marquisat de Franchimont Natagora Entre-Meuse-et-Lesse Natagora Famenne Natagora Ardenne centrale Natagora Semois ardennaise
Communes de la régionale :

Amay, Anthisnes, Clavier, Engis, Havelange, Huy, Marchin, Modave, Nandrin, Neupre, Ouffet, Tinlot, Saint-Georges-Sur-Meuse

Natagora, association de protection de la nature, se mobilise pour prserver la biodiversit des habitats naturels en Wallonie et Bruxelles. Pour cela, nous avons besoin de votre soutien !